Accueil Itineraire-bis Itineraire Carnet de voyage Sites à voir Voir nos galeries de photos et nos vidéos Si vous souhaitez nous contacter

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Et si on lisait un episode pris au hasard ...

Aujourd'hui, 14 dcembre 2017, nous sommes en France et le carnet de voyage est en pause.
Mais il y a un an, que se passait-il de l'autre côté de l'océan ?

Le marché de Tlacolula (13/9/2009)


Carnet de voyage

dimanche 26 octobre 2008

La naissance de "L'homme de Maïs"

Selon le "Popol Vuh", le livre sacré des Mayas écrit en R'ide', il y eu trois créations.

Lors de la première création, les hommes furent créés à l'aide de boue.
Mais "l'homme se défaisait, devenait mou, n'avait pas de mouvement, pas de force, il tombait, il était aqueux, ne bougeait pas la tête, le visage s'écrasait sur un côté, il ne pouvait pas voir. A début, il parlait, mais il n'avait pas de conscience. Rapidement, il devint humide et il ne put se tenir."
Mécontents, les dieux détruisirent leur oeuvre.

Lors de la deuxième création, un ancien couple de dieux choisit de créer les hommes à l'aide de bois et les femmes à l'aide de roseaux.
Ces gens voyaient, parlaient et se multipliaient comme des personnes, mais ils ne possédaient pas d'âme, leurs traits physiques étaient sans expression et leur peau était jaune.
Puisqu'ils ne se souvenaient pas de leurs créateurs, ils furent à leur tour détruits, noyés dans un déluge ou dévorés par des démons. Ceux qui survécurent sont aujourd'hui devenus les singes.

Lors de la troisième création, quatre hommes et quatre femmes furent créés à partir de maïs blanc et jaune.
Les dieux furent contents car les hommes remercièrent leurs créateurs, mais ils jugèrent qu'ils étaient trop sages et craignirent qu'ils deviennent les égaux des dieux en sagesse.
Le coeur du ciel souffla de la vapeur dans leurs yeux et leur sagesse diminua.

C'est ainsi que "l'homme de maïs" devint l'ancêtre des Mayas.

Source : Guatemala, ed. Ulysse

Tranquilles ...

Dimanche 26 octobre 2008

Ce matin, nous avons faim ... Nous savons qu'une boulangerie est ouverte, alors je vais acheter du pain. Je reviens avec un bon gros vrai pain complet tout chaud, à 12 Qz quand même, mais tant pis ! Et aussi 6 mini bananes, le petit dej' de rois ... (Patrick)

Lire la suite